Seeing AI: la caméra de Microsoft pour les personnes malvoyantes

À l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées, Microsoft rend son application Seeing AI compatible avec le français, le néerlandais, l’allemand, le japonais et l’espagnol.

Seeing AI est une caméra destinée aux personnes aveugles et malvoyantes qui « raconte » le monde environnant.

Mode « texte court », mode « document » On pointe un objet ou une scène avec son iPhone (l’app n’est pas disponible sur Android), et une synthèse vocale décrit la chose en question. L’app a été pensée pour fonctionner de concert avec VoiceOver, le lecteur d’écran intégré à iOS qui aide les personnes atteintes de déficiences visuelles à naviguer dans le système et les apps.

Seeing AI comporte plusieurs « chaînes » qui sont autant de modes d’utilisation différents. Le mode « texte court » sert à lire les pancartes et autres petits textes à la volée. Pour les textes plus longs, le mode « document » prend en photo le texte puis, grâce à la reconnaissance optique des caractères, le lit et donne des options de lecture. Le résultat est plutôt satisfaisant, d’après notre essai. Il y a également une chaîne qui reconnait les produits grâce à leur code-barre et un autre qui reconnaît les billets.

Mode « scène »

Seeing AI sait aussi décrire des choses animées : le mode « personne » recense le nombre de personnes présentes autour de soi en cherchant les visages. Ce mode est même censé indiquer l’âge des personnes et leur expression faciale, mais nous avons fait chou blanc.

NDLR: Ils n’ont pas eu de chance, car ça fonctionne. À relever que si tu te rends dans « menu », puis « paramètres », tu peux assigner aux actions proposées par cette application gratuite des raccourcis Siri. Tu peux télécharger cette app sur l’App Store en cliquant ici.

La chaîne « scène », actuellement en bêta, décrit quant à elle à voix haute l’environnement dans lequel on se trouve. Il fonctionne aussi avec les photos déjà prises: on peut soumettre ses clichés à Seeing AI afin qu’il décrive leurs contenus. On peut même « explorer » les photos : en balayant son doigt sur l’écran, l’application décrit chaque élément reconnu.

Seeing AI dispose également de modes qui décrivent les couleurs et la luminosité de la scène.

Dans un billet de blog paru aujourd’hui, Microsoft met en avant plusieurs utilisations concrètes par des personnes malvoyantes ou aveugles. « Lorsque je reçois une lettre, j’utilise l’application pour savoir rapidement qui me l’a envoyée et je choisis ensuite de la lire tout de suite ou plus tard, peu importe », déclare le Français Manuel Pereira, responsable du service Accessibilité numérique de l’association Valentin Haüy. La Japonaise Akiko Ishii tire quant à elle parti de l’application pour « observer » sa fille à la maison, entre autres.

Seeing AI est gratuit

Pour des performances optimales, Microsoft recommande au moins un iPhone 6s.

Source: iGeneration