Test de la chiffonnette d’Apple: c’est du propre!

La nouveauté Apple de l’année 2021? Ce ne sont pas les nouveaux devices d’Apple. Non, c’est la chiffonnette, ce foldable que la rumeur n’avait pas vu arriver.

Le produit de l’année. La preuve? Alors qu’il faut attendre un bon mois pour recevoir l’iPad mini, trois petites semaines pour recevoir un iPhone 13 Pro, et seulement vingt-quatre heures pour recevoir une paire d’AirPods 3, la chiffonnette n’est pas disponible avant deux mois et demi! La demande est telle que ce « chiffon à lustrer », tel qu’il s’appelle en anglais, se négocie à presque deux fois son prix.

Jamais déballer (sic)! Rare! Fourni avec facture ! Seulement 43 €!

Il faut dire que c’est probablement la lingette la plus aboutie de l’histoire des lingettes, plus encore que la chamoisine fournie avec les écrans à verre nanotexturé, seulement disponible auprès de l’assistance téléphonique AppleCare contre la modique somme de 9 $. Apple, dans sa grande mansuétude, permet maintenant au commun des mortels de s’offrir ce petit carré de propreté dans un monde souillé et fatigué.

Bien sûr, comme tu n’as pas acheté de Pro Display XDR à 7 598 €, tu devras payer trois plus cher pour rentrer dans le club exclusif des nettoyeurs de luxe. Tu pourras alors constater que la chiffonnette est deux fois plus fine que les lavettes d’Amazon et 25 % moins épaisse que les chiffons Woosh utilisés dans les Apple Store.

En comparaison, la lingette Woosh, c’est de la… Alors que la chamoisine fournie avec les écrans à verre nanotexturé était blanche, la chiffonnette est grise, ce qui devrait cacher son encrassement plus longtemps.

Dès le premier contact pourtant, elle relègue ses concurrentes dans le tiroir des torchons. Ce carré de seize centimètres de côté, aux coins élégamment arrondis, pèse plus de dix grammes ! C’est qu’il est constitué de deux épaisseurs, collées et écrasées sur le pourtour, le recto arborant une pomme subtilement gaufrée.

La pomme gaufrée, et le joint entre les deux épaisseurs

Cette construction confère une certaine rigidité à l’ensemble, qui ne se chiffonne pas et reprend sa forme après avoir été roulé en boule, mais reste suffisamment souple pour que l’on puisse astiquer le coin d’un appareil sans effort. Les contrefacteurs ne peuvent visiblement pas suivre, si bien que l’on ne trouve pas de copie de la chiffonnette sur Amazon ou AliExpress.

Ce perfectionnement justifie bien l’épaisse pochette de carton, elle-même emballée dans un origami de carton, qui protège ce produit de la première importance. Ne sois pas chiffonné qu’Apple semble ainsi trahir ses engagements environnementaux ! Après tout, il faut bien créer des saletés pour avoir quelque chose à nettoyer.

Le carton de la chiffonnette

Nettoyons, donc. Le textile non tissé, qui ne présente aucune aspérité qui pourrait rayer les couches oléophobes et les revêtements nanotexturés, rappelle le suède ou l’alcantara. Doux au toucher, il élimine parfaitement les traces de doigts, et ne laisse aucune trace. Seules les tâches les plus difficiles nécessiteront l’emploi d’une solution d’alcool isopropylique à 70 % — avec modération.

Mon iPhone 13 Pro n’a jamais été aussi propre, et je dois dire que je vois le monde sous un nouveau jour depuis que je nettoie mes lunettes avec, même si je suis bien conscient de sortir de la liste de compatibilité explicitement prévue par Apple. Mes collègues se battent même comme des chiffonniers pour me l’emprunter !

Grâce au textile non tissé doux, le nettoyage devient un plaisir.

À 25 €, soit 12,50 € par épaisseur, la chiffonnette est un investissement rentable, puisqu’elle magnifie tout ce qu’elle touche. C’est assurément le meilleur cadeau de Noël que vous puissiez faire à vos proches, que vous complèterez avec un petit accessoire, comme un iPhone 13 ou un MacBook Pro 16″. Disons-le simplement, nous n’avions pas vu d’aussi bon produit depuis le kit de roulettes pour le Mac Pro.

Source: iGénération