WeTransfer envoie ses fichiers depuis l’iPhone

Le célèbre service de partage de fichiers WeTransfer ne disposait pas d’app iOS, aussi surprenant que cela puisse paraître.

Cet oubli est corrigé avec la sortie d’une app sur l’App Store, uniquement optimisée pour l’iPhone à ce stade même si elle fonctionnera aussi sur les iPad. Comme le service, l’app est gratuite et permet de partager jusqu’à 2 Go de fichiers par envoi, avec un lien actif pendant six jours.

L’utilisation de l’app est très simple: Tu sélectionnes les fichiers à partager, soit depuis la photothèque, soit depuis l’app Fichiers, soit encore en utilisant les caméras intégrées à l’iPhone. Une fois la sélection de fichiers réalisée, WeTransfer propose de les partager par mail ou via un lien, puis les données sont mises en ligne.

Si l’app est gratuite tout comme le service, un compte doit être créé pour l’utiliser. Tu peux exploiter la connexion Apple pour cela, ce qui t’évitera de donner ta véritable adresse mail. WeTransfer Pro, l’offre premium qui augmente la quantité de données qui peuvent être partagées et permet de créer des liens permanents, ne peut pas être souscrite dans l’app, mais les utilisateurs pourront l’exploiter avec l’iPhone.

L’arrivée de WeTransfer sur l’App Store est une bonne nouvelle pour ceux qui l’utilisent, mais l’app fournit vraiment le service minimum. Outre qu’elle ne propose pas d’interface pour l’iPad, elle ne dispose même pas d’une extension de partage et les transferts ne peuvent pas se faire en arrière-plan. Bref, c’est mieux que rien, mais ce n’est pas la panacée.

WeTransfer nécessite iOS 13.4 au minimum et son interface n’est pas traduite en français.

Télécharge WeTransfer sur l’App Store

Dans le même genre, rappelons l’existence de Smash qui est un service français et dont l’app iOS, très simple, ne nécessite aucun compte et dispose d’une extension de partage et même d’une app optimisée pour l’iPad. Son offre gratuite permet en outre d’envoyer des fichiers sans limite de taille ni de temps.

Télécharge Smash sur l’App Store

Source: iGénération