Les apps de santé

Ce billet te donne un aperçu des apps de santé accessibles qui peuvent nous être utiles au quotidien.

Depuis le temps, plus de 6’000 apps qui traitent de notre santé sont disponibles. Il n’est donc pas étonnant que parmi celles-ci, un grand nombre s’intéressent au style de vie: à notre fitness, à notre poids à la prévention et autres.

Dans cette jungle, il n’est pas facile de savoir quelles apps sont fiables.

En Suisse, c’est la communauté de travail M-Health dans le cadre d’un groupe de travail E-Health qui a défini les bases pour la validation des apps de santé, ainsi que le développement du dossier électronique du patient.

Pour juger de la qualité d’une app, il faut veiller au respect des critères suivants:

  • Qui a développé cette app?
  • Comment les données sont-elles traitées et protégées?
  • Quelle entreprise se cache derrière l’app?
  • L’app a-t-elle été enregistrée au FDA ou au EMA?

Les apps qui contrôlent le suivi d’une maladie sont aujourd’hui souvent enregistrées au FDA ou au EMA, ce qui constitue la meilleure garantie de qualité.

Les apps de santé sont classées dans les catégories suivantes:

  • Fitness;
  • Les apps de diagnostique;
  • Le suivi au quotidien d’une maladie;
  • Les appareils tels que balance ou dispositif pour contrôler sa pression artérielle;
  • Le contrôle de flux;
  • Les apps de simulation.

Fitness

Il convient tout d’abord de mentionner les programmes qui sont liés à l’app d’iOS « Santé ».

Ce programme est capable de compter les pas effectués dans la journée, le nombre d’escaliers montés  et des performances réalisées dans le cadre d’applications en relation avec différentes activités de fitness préalablement installées.

Cette app donne un rapide et bon aperçu de ses propres performances en matière de fitness et te rappelle que tu es peut-être resté trop longtemps sur ton canapé.

Un grand nombre de ces apps sont malheureusement très visuels donc peu informatives.

L’association suisse Morbus Bechterew propose une app pour le renforcement du dos contre les tensions équipé d’un très bon guide vocal.

Depuis ton iPhone, tu peux télécharger cette app gratuite disponible uniquement en anglais en cliquant ici.

Apps de diététique

Souvent difficiles à utiliser, ces apps donnent toutefois des informations utiles quant au contrôle de ta consommation calorique journalière.

Là aussi, il faut veiller à la provenance de ces apps.

eBlance.ch propose un bon programme. La plupart des apps gratuites ne proposent que les fonctions de base. Si tu souhaites par exemple  sauvegarder des menus, tu devras passer par l’incontournable case des achats intégrés.

Depuis ton iPhone, tu peux télécharger cette app en français en cliquant ici

Apps de diagnostic

Il y a de très nombreuses apps de diagnostic. Celles-ci fonctionnent selon le principe que l’utilisateur entre dans l’app les symptômes de sa maladie et que l’app communique un diagnostic possible.

Une étude scientifique a dernièrement démontré que ces apps ne proposaient souvent pas un bon diagnostic par le simple fait que le patient ne donnait pas les informations  importantes.

Un diagnostic provenant d’une app ne remplacera donc jamais une visite chez ton médecin.

Dans l’espace germanophone, l’app ADA est l’app de diagnostique la plus fréquemment utilisée. Malheureusement, son accessibilité laisse à désirer.

Depuis ton iPhone, tu peux télécharger l’app ADA en cliquant ici

Dans notre domaine, notons quelques apps qui permettent d’identifier un risque. L’App RetinaRisk, par exemple, permet d’évaluer le risque qu’une personne soit atteinte d’une rétinopathie diabétique. Cette app propose également de bonnes informations quant à la prévention du diabète et de la rétinopathie diabétique.

Cette app peut être utilisée par les personnes malvoyantes, mais n’est pas accessible pour les  personnes aveugles.

Depuis ton iPhone ou ton iPad, tu peux télécharger cette app uniquement en anglais en cliquant ici

Contrôle de suivi et test de vue

La crise de la Covid-19 a eu pour effet que davantage d’apps de suivi ont été produites et davantage utilisées.

Pour la dégénérescence maculaire liée à l’âge et la rétinopathie diabétique, mentionnons les apps suivantes:

Depuis ton iPhone ou ton iPad, télécharge l’app gratuite uniquement en anglais Eye Care 20 20 20 en cliquant ici

Depuis ton iPhone ou ton iPad, télécharge pour CHF 3.- l’app uniquement en anglais MaculaTester en cliquant ici

Depuis ton iPhone ou ton iPad, télécharge l’app uniquement en anglais eyeSnellen en cliquant ici

OdySight est une très intéressante app développée par un ophtalmologue en France. Cette app comporte une grille de Amsler, un test de mise au point de vue, un puzzle, ainsi qu’un élément en miroir pour le contrôle du suivi. Cette app a démontré que les utilisateurs y recourent régulièrement. L’app envoie un avertissement à ton ophtalmologue en cas de détérioration de la vue.

Une version grand public de cette app devrait être prochainement disponible sur l’App Store.

Voilà quelques exemples. Pour sa part, la clinique de Lucerne a développé un système similaire à l’intention de ses patients.

Appareils de santé

Il existe des appareils de santé tels que balances, dispositifs pour contrôler sa pression artérielle, appareils pour mesurer le taux de sucre dans le sang qui sont liés à diverses applications. Il est important de veiller à ce que ces produits aient été officiellement éprouvés. Notons les appareils de la marque Whigins qui une fois installés sont très accessibles.

Avec la balance, de nombreuses possibilités s’offrent à nous. À côté du poids, l’app analyse la capacité musculaire et la qualité de l’air ambiant. Cette entreprise comme la montre connectée d’Apple propose également un système avec la fonction ECG. Les données peuvent être sauvegardées et communiquées au besoin à son médecin via internet ou montrées à ce dernier sur ton smartphone lors de sa prochaine visite.

Simulation

Les personnes malvoyantes apprécient de montrer à leur entourage ce qu’elles voient.

Il existe une foule de telles apps dont les résultats sont frappants mais qui reflètent la réalité que de manière approximative.

L’École de la pomme travaille activement avec l’entreprise Novartis au développement de l’app ViaOpta-Simulator qui montrera de manière beaucoup plus précise ce que signifie une déficience visuelle.

Auteur: Christina Fasser

Traduction: École de la pomme